262 Vues

L’enveloppe contenant la proposition du nom du futur premier ministre est arrivé au secrétariat de la présidence de la république ce 20 mars. Selon le directeur de presse cité par une radio locale, l’enveloppe a été déposée par le front commun du Congo (FCC), la coalition de Kabila. Selon la constitution congolaise, le président nomme une premier ministre issu de la majorité parlementaire détenue par le FCC.

L’actuelle premier ministre, Bruno Tshibala devra donc démissionner avec son gouvernement dans les heures qui suivent. Ceci permettra au président Tshisekedi de nommer ce premier ministre avec qui il devra former un gouvernement de coalition qui contiendra les hommes forts de Tshisekedi aux postes clés.

Vu le bras de faire qui existe entre Tshisekedi et la coalition de Kabila suite à la suspension de l’installation des sénateurs élus. Beaucoup d’analystes pensent que le nom proposé par le FCC devra séduire le président de la république sous peine de redemander une liste de 3 à 10 noms, au nom de son pouvoir discrétionnaire, comme l’avait exigé Kabila à l’opposition il y a bientôt deux ans. 

Francis Kabuya