207 Vues

Il est possible d’espérer à une paix durable dans le Nord-Kivu, pas de raison de baisser les bras, disent les artistes aux habitants de Goma venus les voir au Festival Amani.

Pour ce premier jour du festival, les artistes ce sont bien préparés afin de danser, chanter au rythme de la paix ; cas de Joli Malonga l’un d’artistes locaux invités à cette sixième édition celui-ci, a fait bouger le public et a pour cette même occasion apaisé les cœurs de Norkivuciens longtemps meurtris par la guerre. À l’en croire il est possible de forger une paix durable en acceptant de vivre ensemble sans discrimination des tribus et des races.

Participer à cette nouvelle édition du Festival Amani est et reste un grand honneur souligne Joli Malonga car c’est aussi une façon de promouvoir la musique Gomatracienne. Néanmoins sur cette question les organisateurs de ces trois jours d’ambiance de chaque année devraient retravailler sur la participation des jeunes talents locaux qui doivent être bénéficiaires surtout sur le plan promotionnel.

Lyliane Sharanguza