Culture DRC

Goma – Festival Amani : Sold Out pour vendredi et dimanche la veille du lancement du Festival

105 Vues

A un jour des festivités de chaque année depuis six ans, certaines admirateurs de la culture risquent d’être étonnés car il ne reste que des billets d’un jour sur les trois du festival. En cause, tous les billets d’entrée du premier et dernier jour sont déjà épuisés et nous qu’il n’y ait plus de billet même de samedi à la fin de la journée.

Les organisateurs ont informé via un communiqué que « les billets d’accès au site du festival sont terminés pour les journées de vendredi 15 et dimanche 17 février 2019. Pour la journée de samedi, il reste quelques billets d’entrées à la maison des jeunes. »

Pour rappel, pour des raisons de sécurité et d’espace sur le site ; nous accueillons un maximum de 12000 personnes par jour. Toute sortie du site du festival est définitive. Toute personne sans bracelet à l’intérieur du site du festival en sera immédiatement exclue, dit le communiqué du Festival Amani.

Qu’est-ce qu’il est à la base de ce sold out ? A en croire les témoignages des ceux qui manquent déjà des billets, certaines personnes ont acheté des centaines des billets avec l’intention de les revendre plus cher le jour du Festival. Ce que dénonce les organisateurs et annoncent que des mesures ont été mises en place pour dénicher ces fraudeurs qui essayeront de revendre les billets d’entrée à un prix plus élevé que le 1$ officiel.

Cette pratique a commencé l’an passé au dernier jour du festival, où certains fans de la star ougandaise de la Raggaton, Jose Chameleone, avaient dû acheter le billet à 5 et 10$ US. Une bonne affaire pour ces gens dont la plupart fait partie de l’équipe des volontaires du Festival Amani.

Les admirateurs de Fally Ipupa et de Youssoupha Ley devront payer cher pour voir les idoles qui sont respectivement l’étoile filante de la dernière génération de chanteurs de la rumba congolaise, et un des meilleurs rappeurs français et fils de l’ancien roi de la rumba.

Djaffar Al Katanty