168 Vues

Ce vendredi sera une journée pas comme les autres à Goma, plusieurs programmes sont au menu pour ce jour. A ce jour, l’UDPS commémore le 37ème anniversaire du parti fondé par Étienne Tshisekedi, Marcel Lihau et les autres parlementaires, le lancement de la 6ème édition du Festival Amani ; et n’eût-été le changement du programme de LAMUKA, le candidat malheureux à la présidentielle de décembre dernier, Martin Fayulu tiendrait son premier meeting de la tournée nationale à Goma.

Qui pour Fally Ipupa, qui pour le parti au pouvoir et qui aurait été pour le meeting de LAMUKA ? En tout cas la réponse n’est pas facile à deviner.

Le Festival Amani lance Fally Ipupa devant le public de Goma pour chanter et danser pour la paix. Ce festival qui accueillera près de 36 000 festivaliers semble prendre toute la jeunesse de Goma qui est la plus impliquée dans la politique. Question de dire que la politique aura peu de visibilité ? Peut-être, peut-être pas. L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, le parti au pouvoir en RDC, est connu pour ses militants trop attachés à leur formation politique. Et cette première célébration depuis la victoire de Félix Tshisekedi aux élections doit réussir sans précédent, des mobilisations commencent déjà en grande envergure.

Fort est de croire que LAMUKA a eu bonne raison de reporter le Meeting de Martin Fayulu de ce vendredi 15 février à 18 ; bien qu’une autre raison est évoquée par les organisateurs. Contactez par vision de midi, l’honorable Jean-Baptiste Kasekwa, le coordonnateur adjoint de la coalition LAMUKA au Nord-Kivu a signalé que le choix de prendre Butembo pour lancer la tournée de MAFA est d’abord patriotique dans sens que les habitants du grand nord ont grand besoin de la solidarité que partout ailleurs. Il a également signalé le fait que LAMUKA n’a pas voulu perturber le Festival Amani parce que Martin Fayulu prône la paix dans son programme.

En tout cas pour la ville de Goma, cette date sera une des plus importantes, si pas la plus importante de cette année.

Djaffar Al Katanty